A PARIS PARTIE 8

INTERDIT MOINS DE 18 ANS

Des heures à le regarder dormir blottit dans mes bras mes mains jouant et aggrippant ses cheveux tandis que l’aurore habillait nos peaux.

Nous nous levâmes presque en même temps , faisant douche commune avec tendresse
et dévorant notre petit déjeuner.
il était heureux et entreprît la conversation

Bien , mon ange des cieux qu’a tu envie de faire aujourd’hui?
vraiment je ne sais pas , t’as un programme à me proposer ?
Il arbora un sourire ravageur en avalant sa tasse de café …
Oui dîner surprise !
Encore , mais tu m’éblouis toi !
Pas autant que toi tu m’éblouis à moi mon trésor
alors prépares toi , il est déjà midi , moi je  vais planfier tout ça d’accord ?
D’accord vos désirs sont des ordres mon commandant .

Il se releva , et prît sa veste me souleva d’un bond de ma chaise
comme une petite fille , en m’attirant dans ses bras

Je reviens vite d’accord
J’acquiesa d’un signe de tête mettant mes bras autour de son cou
en collant mon front au sien
Je t’aime lui-dis je
Moi aussi
il m’embrassa tendrement mais mon coeur semblaît flotter
Bon j’y vais mon ange sinon ça va dévriller
je ris de sa remarque
Bien vas y !
il m’embrassa les cheveux et partit en me laissant seule le temps de me pomponner .

Je voulais le surprendre , je m’empara de la robe la plus saillante qui soît
et l’enfila , me regardant dans le miroir je souriais en voyant que j’étais
irrésistible comme je le souhaîté , le contraste de la robe bustier noir fourreau
qui était fendue se mêlé parfaitement aux dessous de dentelles que je portais
ainsi que mes  longs cheveux raidis et tombant à mes épaules j’étais prête.

Quand il arriva , j’en ai pris pleins les yeux
son costume ravissaît son élégance et sa beauté
j’en avais presque envie de pleurer .

Hé bien ! mais que vais je faire ? tous les hommes vont te courrir après
Mais non que racontes tu ?
Je m’approcha de lui en posant ma tête contre son coeur il battaît
ausi fort que le mien.
Marie avec une bombe comme toi je suis foutu !
Je rigolais et déposa un doigts sur ses lèvres en le regardant
amoureusement.
Foutu mais je suis à toi !
Il me souriat de soulagement
Bien on y va il est dèjà 17 h 30 ,je suis prêt à affronter les regards de ces chers messieurs sur toi .
Nous prîmes nos affaires , et monta dans l’ascenseur
le garçon d’étage avec des yeux de merlants frits à mon égard pendant que mon astre toussotait de mécontentement
arrivé en bas il me prît par le bras et me dit à l’oreille
Ah si j’avais pu lui en mettre une !
Tu es jaloux ?
Horriblement
Je pouffa de rire tandis que nous marchons en direction de la limousine.
Il m’ouvrît la porte avec galanterie
Après vous chère madame
Merci .

Un êtonnement s’empressa de moi
curieuse
Où est le chauffeur ?
Hum… il et partit mangé il revient dans une heure
un rire diabolique éclairé ses traits.
Et on va rester comme deux idiots à l’attendre ?
On va combler l’ennuie
Comment ?
Ah bah devine !
Tu m’a piégée ! chenapan va !
T’as pas envie d’essayer les sièges ?
Je m’empoupra si mais…
Mais quoi ? regardes des fraise du champagne et un foulard
Un foulard tu m’intrigues
Il s’approcha de moi et m’embrassa les mains
laisses toi aller et fermes les yeux
Je ferma les yeux puis ses mains mît le bout de tissus autour   de ma tête
Attentive , je sentis ses lèvres embrasser mes mains et mes bras
en remontant vers mon menton et ma clavicule en la chatouillant de baisers
et mordillant le lobe de l’oreille , je trésaillais , ses lèvres s’approchèrent des miennes
avec ferveur , avidité sa bouche était mienne est mienne état sienne
mon souffle diminué tandis que ses mains titillaient les pans de ma robe
je voulais faire de même mais il me plaqua avec détemination
Chut ! ne bouge pas ne dis rien ..
Il recommença sa manoeuvre et tira d’un coup sec le haut de ma robe
et m’embrassa ma poitrine de façon exquise où mon coeur s’enflammaît
ses mains était brûlante mon front aussi , il joua de nouveau avec les pans de ma Robe
et  me l’enlevant complétement en me relevant les reins
J’étais entièrement à lui nue et crue
Sa bouche était passionelle fatale sur mon ventre bouillannt balbutant
nos respirations s’accélérés tandis que ses lèvres jouaît sur mon aine
remontant à mon entrejambre et prît ses mains en m’écartant les jambes avec
férocité j’étais toujours dans le noir et mon corps était sien
Sa bouche était assoifée à mon bas ventre sa langueétait débordante de plaisir
je m’éfforçais à respirer à bout de souffle
mes ongles aggripant la banquette pendant que ses cheveux caressaient
mon ventre , je crias indéfiniment heureuse sous ses lèvres avides de tortures
mais sa main remonta sur mes lèvres pour m’empêcher de crier .
Un instant après je sentis son corps brûlant cntre le mien
il m’attira avec brutalité contre lui j’aimais ça
m’embrassant avec envie me caressant tout mon corps du bout
de ses doigts , et m’allonga avec toute la force de son corps en s’empalant
sur moi , les yeux bandés, des larmes de plaisir coulaient sur mes joues ous ses merveilleux va et vient me fît perdre le contrôle , mes bras enroulant sa taille j’avais l’impréssion
de brûler au paradis ses lèvres ne se décollaient pas des miennes mais temps à autre
la divinité de l’instant était accompagné de champagne qu’il versa à mes lèvres
et aux siennes , heureuse entre ses bras cheveux en batailles , les yeux enfin dévoilés
avalant quelques fraises , et sirotant le champagne il me prît le visage dans ses mains
Marie , tu es ma vie !
Toi aussi
Nous rhabillant rapidement , aux anges ensemble la surprise n’était pas terminé
et la nuit ne faîsait que commencer.

Publicités

2 Réponses to “A PARIS PARTIE 8”

  1. christelle Says:

    waouououououououououooouou!! vivement la suite ma chériiiiie, la suite de la surprise!!! trop sex!!! bien l’idée du foulard, je ne l’avais pas imaginer de cette façon mais elle est vraiment hot la tienne!!! roooo qu’est ce que j’aimerais faire ta fanfic avec tu sais qui!!! mouaaaaaa comme toutes!!! lol!

  2. ca faisait longtemps bellerina!!!!
    j’imagine même pas dans l’etat que tu doit etre en l’écrivant. lol

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :